Forum de test de 3Vinfection


 

Partagez | 
 

 Fiches de RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 9
Date d'inscription : 27/04/2016

***
Relation avec les dragons: Draggelin
Orientation sexuelle: Bisexuel
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Fiches de RP   Mer 31 Aoû - 13:42



I miss Passion

#ALLIM

I
l rêvassait au visage parfois sérieux, parfois inquiet, d’un petit vampire qui ne souriait pas assez souvent à son goût. A force, il allait songer à autre chose que sa tête et recommencerait à bander… Dire qu’il n’avait même pas eu envie de fumer. Pourtant il avait été satisfait avec moins qu’Isaac. Alors qu’est-ce qui clochait ? Est-ce qu’il était devenu fétichiste du SM ? Au point de ne plus aimer quand il ne pouvait pas brutaliser son partenaire ? Même pour lui, c’était un peu glauque.
Une brise souffla un peu plus fort, le prenant par surprise. Il sourit suite au frisson qui redressa quelques poils de son avant-bras replié sur son estomac. Un peu de fraîcheur était la bienvenue, il faisait une chaleur à crever dans cette chambre. Un mouvement brusque à sa droite lui fit rouvrir les yeux et il trouva Isaac, qu’il croyait endormi, en proie à une étrange panique. Suivant son regard affolé, il découvrit alors nul autre que Grim, époustouflant, qui attendait tranquillement qu’il lui accorde de l’attention. Surpris, Allic se redressa, mais retrouva bien vite son calme et son sourire habituels. L’adrénaline s’estompa un peu dans ses veines et il pivota pour s’asseoir au bord du lit, alors que son partenaire décevant était prié de se retirer. Allic,tournant la tête pour le voir par-dessus son épaule, acquiesça d’un léger mouvement. Après quoi il attendit patiemment d’entendre la porte de sa chambre claquer. Un temps qu’il mit à profit pour détailler Grim.
Evidemment, il n’avait pas changé, pour ce qui était des fondamentaux. L’avantage d’être un vampire, ils ne marquaient pas beaucoup. Pas comme sa vieille boîte à bijoux en bois de rose sculpté, qui commençait sévèrement à s’user.
Son look, jamais le même quel que soit le moment où il le voyait était plutôt simple mais extrêmement efficace. Il lui donnait envie de mordre sa fesse à travers son jean. Entre autres choses. C’était sûr, il lui avait manqué. Mais bon, Grim ne voulait pas d’une relation stable, au grand dam d’Allic. Et de toute évidence, il se fichait bien d’avoir trouvé « son humain » au lit avec un autre homme. Seul le sang l’intéressait vraiment alors. Dire qu’il avait cru que le vampire ne voulait juste pas admettre sa jalousie et ses sentiments… Il s’était bien trompé !

La remarque de Grim lui fit lever les yeux au plafond et soupirer. Avec un demi-sourire entendu, il lui répliqua sans même réfléchir :

« Pas grave. J’ai une toute nouvelle table de billard qui attend d’être étrennée. »

Allic se rendit à l’opposé de sa chambre, où avait atterrie la chemise trempée de sueur qui avait été balancée là. Grim s’installa dans son fauteuil, ce qui le déçut un peu. Il était sérieux au sujet de cette table de billard…
Le vampire lui parla ensuite affaires. Ah bien ! De mieux en mieux ! Allic était bien refroidi. Dire qu’il pensait que Grim était venu le saluer, lui annoncer qu’il était en vie et qu’il mourait d’envie de baiser… Mais il ne voulait même pas de son sang.
De mauvaise humeur, Allic termina de boutonner sa chemise, qui couvrait tout juste son entrejambe, avec un geste un peu trop rageur. A présent, il avait bien besoin d’une clope, alors il ne se priva pas d’en dénicher une au milieu du fatras de son petit bureau. Tout en enclenchant le briquet, il répondit un peu sèchement et sans même accorder une œillade au vampire :

« Mes horaires de boulot sont plutôt diurnes LaPluie. Si tu veux bosser, attends demain matin. Je sais que dans ta ville de merde on distingue pas le jour de la nuit, mais va falloir que tu fasses un effort si tu veux traiter avec moi. »

Merde, il devenait carrément injuste là. Il n’avait pas réalisé à quel point l’indifférence de Grim l’avait foutu en rogne. Il vint s’épauler à la porte-fenêtre, laissant sa fumée se dissiper dans l’air chaud de la nuit étoilée, tout en sachant parfaitement que le vampire avait une bonne vue sur son derrière rebondi. On lui avait souvent répété qu’il avait les fesses un peu trop plates, mais il n’y croyait pas.

« Au fait, ajouta-t-il après avoir retrouvé son calme, c’était pas un vampire. Mais je suppose que tu l’avais deviné. Si tu te demandes, je n’ai vu aucun autre vampire pendant ton absence. En fait, Isaac était le premier depuis un bon moment. »

Depuis Grim. Il n’avait pas « trompé » le vampire. Jamais. Et puis il y avait eu cette histoire de dragons, d’œufs, de rituel et de danger de mort, alors il avait craqué à la première proposition. Il le regrettait un peu maintenant. En fait, il se sentait même carrément con.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 9
Date d'inscription : 27/04/2016

***
Relation avec les dragons: Draggelin
Orientation sexuelle: Bisexuel
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Re: Fiches de RP   Dim 4 Sep - 14:33

TON TITRE JUSTE LA  
CITATION OU LA PERSONNE AVEC QUI TU RP OU WHATEVS

ET
TOUT
LA
TU
METS
TON
RP
   
"LIGNE DE TEXTE SI TU VEUX GARDER MA MEP"
 
 
 ET
TON
TEXTE
CONTINUE
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 9
Date d'inscription : 27/04/2016

***
Relation avec les dragons: Draggelin
Orientation sexuelle: Bisexuel
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Re: Fiches de RP   Jeu 8 Sep - 22:28

Magic Unicorn


La demeure d’Urien de Troïl se dressait sur les hauteurs du village. C’était un bâtiment de deux étages, flanqué de deux tours carrées et protégé par une épaisse muraille, en pierre de taille comme toutes les constructions de la région, qui évoquait davantage un austère château du Moyen Age qu’un palais prévu pour les réceptions. Le temps n’était pas si loin où les querelles étaient fréquentes entre les principaux clans du Pays d’Ys !
– Dépêchons-nous ! souffla Romaric en tête du petit groupe qui se hâtait vers la maison forte des Troïl.
– Du calme, Romaric, haleta Guillemot. Regarde, il y en a qui arrivent encore.
Tous les quatre s’étaient engagés dans la cour pavée où des voitures attelées déposaient les invités en habit de fête. Les véhicules à moteur n’étaient pas d’usage à Ys. D’ailleurs, rien de ce qui était vraiment polluant n’était autorisé.
L’électricité était produite par les grandes éoliennes de la Lande Tourmentée et, pour les besoins de la maison, par de discrets panneaux solaires. Le chauffage se faisait au bois ou bien était tiré du sol au moyen d’un ingénieux système de capteurs.
– Où étiez-vous passés ? gronda l’homme aux cheveux blancs qui accueillait les invités à l’entrée. Monsieur de Troïl a déjà demandé après vous !

– Bonsoir, Valentin ! dit Ambre avec un sourire. Désolée, on était retenus à danser… par les Korrigans !

– Monstres ! fit semblant de se fâcher le portier.

– Bonsoir, Valentin ! dit Coralie en l’embrassant.

– Bonsoir, Valentin ! saluèrent à leur tour Romaric et Guillemot en faisant mine de le boxer.

– Tout le monde est dans la grande salle, annonça Valentin. Ça va être l’heure du discours du raseur !

Ils rirent de son impertinence. Valentin était bien plus qu’un portier, c’était aussi l’intendant, le majordome, le régisseur, l’homme de confiance d’Urien de Troïl, qu’il avait accompagné dans toutes ses aventures.

Pressés par lui, ils pénétrèrent dans le bâtiment.

Ils empruntèrent un grand couloir et débouchèrent dans une vaste pièce, chauffée par un grand feu de cheminée et bruyante de monde.

– Oh non, gémit Guillemot, elle est déjà là.

– Où ça ? demanda Coralie en jetant des regards curieux à la ronde.

– Près de papa, vers le buffet, indiqua Ambre la bouche pincée. Elle se croit à Mardi Gras ou quoi ?

Agathe de Balangru, outrageusement maquillée, les aperçut à son tour et leur fit un petit signe provocateur.

– Laisse tomber, Guillemot, soupira Romaric. Allons plutôt tirer Gontrand des griffes de notre oncle.

Le petit groupe se dirigea vers un géant à la barbe grise broussailleuse, qui parlait fort et éclatait à tout propos d’un rire tonitruant. A ses côtés se tenaient plusieurs personnes, parmi lesquelles un garçon qui semblait s’ennuyer ferme.

C’était Gontrand de Grum, aisément reconnaissable à sa grande taille et à ses cheveux noirs soigneusement coiffés.

– Ahah ! beugla Urien de Troïl. La voilà enfin, la descendance des Troïl !

– Accompagnée de leurs fidèles amies, mon oncle, répondit Romaric qui s’était fait happer par le colosse, et que ses grands airs n’avaient jamais impressionné. Voici Ambre et Coralie de Krakal.

– Mes beautés ! s’exclama Urien en écrasant presque les jumelles dans ses bras. Je n’aurais jamais cru que ce renard d’Utigern fût capable de faire des choses aussi jolies !

Puis il se tourna vers Gontrand dont le visage s’était illuminé depuis l’arrivée de la bande :

– Je suis content d’avoir fait ta connaissance, jeune Grum. Et je t’espère aussi talentueux que tes parents, déclara-t-il, en lui broyant l’épaule.

Il les renvoya tous gentiment après avoir éclaté d’un rire énorme, gratifiant Guillemot d’une simple tape sur la joue, reprenant la discussion qu’il avait interrompue. Les deux cousins s’esquivèrent, suivis des trois autres, en direction de la cheminée.

– Quelqu’un peut me dire si j’ai encore une épaule droite ? fit semblant de pleurnicher Gontrand.

– Quel homme ! s’extasia Coralie.
© 2981 12289 0


If it looks good, tastes good
then it must be mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 9
Date d'inscription : 27/04/2016

***
Relation avec les dragons: Draggelin
Orientation sexuelle: Bisexuel
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Re: Fiches de RP   Jeu 20 Oct - 18:16



Nom du RP
★ Accroche ou citation

   
   
 
...


Mensarum enim voragines et varias voluptatum inlecebras, ne longius progrediar, praetermitto illuc transiturus quod quidam per ampla spatia urbis subversasque silices sine periculi metu properantes equos velut publicos signatis quod dicitur calceis agitant, familiarium agmina tamquam praedatorios globos post terga trahentes ne Sannione quidem, ut ait comicus, domi relicto. quos imitatae matronae complures opertis capitibus et basternis per latera civitatis cuncta discurrunt. Nisi mihi Phaedrum, inquam, tu mentitum aut Zenonem putas, quorum utrumque audivi, cum mihi nihil sane praeter sedulitatem probarent, omnes mihi Epicuri sententiae satis notae sunt. atque eos, quos nominavi, cum Attico nostro frequenter audivi, cum miraretur ille quidem utrumque, Phaedrum autem etiam amaret, cotidieque inter nos ea, quae audiebamus, conferebamus, neque erat umquam controversia, quid ego intellegerem, sed quid probarem. Ob haec et huius modi multa, quae cernebantur in paucis, omnibus timeri sunt coepta.

Et ne tot malis dissimulatis paulatimque serpentibus acervi crescerent aerumnarum, nobilitatis decreto legati mittuntur: Praetextatus ex urbi praefecto et ex vicario Venustus et ex consulari Minervius oraturi, ne delictis supplicia sint grandiora, neve senator quisquam inusitato et inlicito more tormentis exponeretur. Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ? Accedebant enim eius asperitati, ubi inminuta vel laesa amplitudo imperii dicebatur, et iracundae suspicionum quantitati proximorum cruentae blanditiae exaggerantium incidentia et dolere inpendio simulantium, si principis periclitetur vita, a cuius salute velut filo pendere statum orbis terrarum fictis vocibus exclamabant. Iis igitur est difficilius satis facere, qui se Latina scripta dicunt contemnere. in quibus hoc primum est in quo admirer, cur in gravissimis rebus non delectet eos sermo patrius, cum idem fabellas Latinas ad verbum e Graecis expressas non inviti legant. quis enim tam inimicus paene nomini Romano est, qui Ennii Medeam aut Antiopam Pacuvii spernat aut reiciat, quod se isdem Euripidis fabulis delectari dicat.


▬ Latinas litteras oderit ? Tu autem, Fanni, quod mihi tantum tribui dicis quantum ego nec adgnosco nec postulo, facis amice; sed, ut mihi videris, non recte iudicas de Catone; aut enim nemo, quod quidem magis credo, aut si quisquam, ille sapiens fuit.



Quo modo, ut alia omittam, mortem filii tulit! memineram Paulum, videram Galum, sed hi in pueris, Cato in perfecto et spectato viro. Hanc regionem praestitutis celebritati diebus invadere parans dux ante edictus per solitudines Aboraeque amnis herbidas ripas, suorum indicio proditus, qui admissi flagitii metu exagitati ad praesidia descivere Romana. absque ullo egressus effectu deinde tabescebat immobilis. Post haec Gallus Hierapolim profecturus ut expeditioni specie tenus adesset, Antiochensi plebi suppliciter obsecranti ut inediae dispelleret metum, quae per multas difficilisque causas adfore iam sperabatur, non ut mos.

Est principibus, quorum diffusa potestas localibus subinde medetur aerumnis, disponi quicquam statuit vel ex provinciis alimenta transferri conterminis, sed consularem Syriae Theophilum prope adstantem ultima metuenti multitudini dedit id adsidue replicando quod invito rectore nullus egere poterit victu. Quaestione igitur per multiplices dilatata fortunas cum ambigerentur quaedam, non nulla levius actitata constaret, post multorum clades Apollinares ambo pater et filius in exilium acti cum ad locum Crateras nomine pervenissent, villam scilicet suam quae ab Antiochia vicensimo et quarto disiungitur lapide, ut mandatum est, fractis cruribus occiduntur.


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 9
Date d'inscription : 27/04/2016

***
Relation avec les dragons: Draggelin
Orientation sexuelle: Bisexuel
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Re: Fiches de RP   Lun 23 Jan - 21:55


Elijah ♦ Li Fei
Why did I do wrong ?



Chapitre 1 ♦ Verset 1




Depuis qu’il était arrivé sur Terre, Elijah avait appris beaucoup de choses. D’abord, qu’il fallait vider sa boîte aux lettres régulièrement, ensuite qu’il y avait beaucoup d’enseignes qui aimaient promouvoir leurs magasins et, finalement, qu’un facteur pouvait se fâcher assez facilement. Il avait aussi appris à ne pas parler à la vieille aux cheveux mauves du rez-de-chaussée, non seulement elle ne lui rendait jamais la politesse quand il la saluait, mais elle se mettait en plus à hurler, les bras en l’air, comme s’il venait de l’agresser. La première fois, l’ange avait essayé de la calmer, puis comme tout le monde le regardait comme si tous ces hurlements sortaient de sa propre gorge, il s’était enfui.
Il y avait beaucoup d’autres choses dans le monde des humains qu’il avait découvertes et que son mentor aurait qualifiées de « désagréables », mais Yvah était agacé par à peu près tout ce qui approchait de lui. Pour sa part, en tout cas, Elijah restait très positif sur son expérience de l’humanité. Chaque fois qu’il posait ses yeux bleus sur une nouveautés, ces derniers s’écarquillaient pour mieux voir, émerveillés. Il doutait un jour de se lasser de ce spectacle, bien qu’il lui apportait régulièrement de nombreux problèmes.
Il avait manqué à plusieurs reprises de se faire renverser par une voiture parce qu’il était trop absorbé par autre chose ; deux jours plus tôt quelqu’un l’avait bousculé si violemment qu’il s’était écrasé sur le trottoir. Une fois rentré dans son petit appartement, il s’était rendu compte qu’on lui avait volé ses maigres économies. Avec ce qu’il donnait aux églises, il avait tout juste de quoi entretenir sa vie en tant qu’Elijah Dasten, humain ordinaire du Bronx.

Ce matin-là, pourtant, rien de particulièrement remarquable ne se déroula sur son trajet. Il y avait les habituels innocents, ceux qui n’avaient plus toute leur raison ou logique et qui se vêtaient étrangement pour raconter que la fin du monde était proche. Et bien elle ne l’était pas, mais personne n’écoutait Elijah. Evidemment, il n’était pas un messager, alors c’était bien normal. Et puis il parlait d’une voix si basse…
En tout cas, il ne lui arriva aucun incident jusqu’au Starbucks où il travaillait. Cette chaîne de cafés possédait de nombreux établissements. La première fois, il s’était trompé d’endroit. Mais comment aurait-il pu deviner que des dizaines, des centaines de boutiques portaient le même nom et vendaient les mêmes boissons ? Il se demandait parfois comment les humains faisaient pour se retrouver et, à côté d’eux, il se sentait tout particulièrement bête.
Ce fut d’ailleurs le cas quand il reçut son premier client, un homme d’affaires comme on disait, avec un costume tout gris et une cravate rayée. Il portait un fameux « attaché-case » et semblait très pressé (au point que sa montre avait l’air usée de se faire consulter toutes les cinq secondes). Arrivé au comptoir, l’homme lui débita sa commande à toute allure, sans marquer la moindre hésitation.

« Un Molten Chocolate Frappuccino, deux Creamy Caramel Latte, trois parts de cheesecake au chocolat et un cinnamon roll, à emporter, voici ma carte. »

Elijah ne se débrouillait pas encore vraiment avec toute la technique du métier. Il essaya de rentrer la commande tout en saisissant la carte fidélité du client, mais sans grand succès, il dut finalement tout recommencer depuis le début. Cela agaçait considérablement le client, qui ne cessait de regarder sa montre en prenant un air exaspéré. Après quelques minutes, Elijah parvint au bout du problème. En se retournant, il emporta avec lui un distributeur de serviettes en papier, qui s’écrasa bruyamment sur le sol. Ca n’allait pas être la seule gaffe de sa journée, loin de là…

La demi-journée se déroula dans une succession de succès minimes et d’échecs cuisants. Il renversa tout un tas de trucs, donna de mauvaises commandes et se fit sérieusement engueuler par son responsable qui le menaça de renvoi. Elijah pâlit en entendant la menace : il ne pouvait pas se permettre de perdre ce travail, en un sens c’était un don de Dieu lui-même ! Il essaya donc de faire plus attention, ce qui était difficile à concilier avec son objectif personnel : retrouver la personne dont il avait la charge le plus vite possible.
Pour y parvenir, il comptait beaucoup sur l’un de ses dons, qui lui permettait de sonder les gens en lisant dans leurs regards. Cela lui apportait quelques déconvenues, car la plupart des gens pensaient qu’il les scrutaient pour d’autres raisons. Quelqu’un fut même persuadé qu’il avait une tache ignoble sur le visage et s’enfuit dans les toilettes.
Mais tout ça ne servit à rien. Les pouvoirs d’Elijah étaient aussi nuls que lui et il ne parvenait qu’à retirer de maigres informations de ses tentatives de lecture.

En milieu d’après-midi, le nombre de clients s’amenuisa considérablement, presque tout d’un coup. C’était un phénomène quotidien et Elijah se demandait toujours s’il y avait un rendez-vous pour les humains à cette heure-là. Il profita du vide inespéré devant le comptoir pour souffler un peu et se retourna. Bien évidemment, il rentra dans l’une de ses collègues – il la soupçonnait de ne pas être tout à fait humaine – et les cafés qu’elle était en train d’apporter à une table se firent écraser entre eux, les éclaboussant dans une explosion de crème fouettée et de caféine brûlante.

« ELIJAH ! MERDE TU FAIS CHIER ! NON NE TOUCHE A RIEN ! Va voir ce qu’elle veut, elle, là-bas, je m’occupe de ça. »

L’ange s’essuya rapidement le visage et enfila un tablier propre pour cacher les dégâts. Une jeune femme, certainement très jolie s’il avait bien compris les critères de beauté des humains, semblait ne pas trop savoir quoi choisir. Ou alors elle admirait la décoration. A moins qu’elle aimait juste se trouver là, Elijah n’était pas du genre à juger les gens sur leurs loisirs. Dans l’immeuble en face du sien, un homme passait bien la plupart de ses soirées à jouer du ukulele complètement à poil, il le saluait quand leurs regards se croisaient.
D’une petite voix, les mains jointes de nervosité à l’idée d’entamer une conversation qui ne figurait pas dans le dépliant des employés, il lança, une fois assez près pour se faire entendre :

« Excusez-moi, est-ce que je peux vous aider en quoi que ce soit ? »

Il lui sourit le plus largement possible, mais il se sentait un peu crispé. Ca devait se voir qu’il était nerveux. Enfin, c’était dans le manuel de l’employé, il devait sourire en toute circonstance.


Elijah, so shy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 9
Date d'inscription : 27/04/2016

***
Relation avec les dragons: Draggelin
Orientation sexuelle: Bisexuel
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Re: Fiches de RP   Ven 3 Fév - 21:11

Lyubov & TindraI'll stand my ground and never back down.L'écoeurante mélasse de mes pensées s'échappe peu à peu en quelques volutes de fumées. Elles se tordent et me rappellent mon instinct premier. Le chanvre brûlé m'apaise, lentement, je m'évade loin des autres. Loin de cette humanité qui fait qu'on en oublie d'être humains. Notre bipédie nous a rendus prétentieux et pourris à l'intérieur. Je vendrais au diable tout le matérialisme humain, tout ce qui fait qu'on est des terroristes de nature, tous les liens qui nous unissent juste pour qu'on en ai plus rien à foutre. L'Homme est dégueulasse. J'veux courir à poil dans les près et m'abreuver de l'eau qui nous tombe du ciel. J'veux me laver dans une rivière glaciale et bouffer de l'herbe comme une chèvre. Mais j'suis coincé dans cette décharge de connerie humaine où on me fout jamais la paix.
Je tire encore sur ce cône aux merveilles avant de le passer à mon voisin que j'ai oublié l'espace d'un instant. Je pose ma tête contre les briques polluées pour le regarder. Il n'a jamais vraiment eu d'ambition dans la vie mis à part celle de se laisser aller au tourbillon immaculé de tous ces nuages que la dope nous apporte immanquablement.
Nous n'avons pas les mêmes idéaux, il est bien trop accroché pour ça. Il s'emmerde encore trop à avoir de l'espoir pour la nature humaine, moi j'ai vite compris qu'elle était moisie, elle est juste bonne pour finir cramée et répandue dans le grand canyon.
Mes yeux mi-écarlates et vitreux glissent une vue floue sur son air de soumission maladive, il a peint son visage de gris pour toujours. Il se fane, il se fade, très lentement il perd la surface de vue. Tant de passivité dans son comportement, tellement, tellement pathétique. J'veux le frapper jusqu'à ce qu'il sorte la tête de l'eau. J'veux le secouer pour qu'il respire comme si c'était la première fois qu'il trouvait l'oxygène.
Il vieillira avant l'âge, ça m'écarte de lui. J'veux vivre ma jeunesse et crever à l'apogée. Foncer dans le mur de toutes mes forces et mourir à trente ans.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 9
Date d'inscription : 27/04/2016

***
Relation avec les dragons: Draggelin
Orientation sexuelle: Bisexuel
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Re: Fiches de RP   Mer 22 Mar - 17:04

que désirs deviennent souvenirs.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Donec cursus consequat sapien. Aenean feugiat placerat diam. Nam malesuada arcu et elit. Cras vitae pede vel eros sollicitudin mattis. Suspendisse convallis. Phasellus fringilla. Sed vel tortor. Fusce rutrum wisi sit amet justo. Praesent purus. Donec pellentesque, quam a tempor placerat, metus quam tempor ipsum, vel cursus dolor turpis eu dolor. Vestibulum malesuada. Praesent in ligula non quam vestibulum pretium. Nullam posuere rutrum purus. Aenean rutrum velit quis justo. Mauris at eros. Morbi dolor. Vestibulum congue euismod ligula. Etiam dolor. Vestibulum viverra. Curabitur ultrices, metus eu tempor tincidunt, purus erat dictum mi, non eleifend sem dolor eu eros. Aliquam hendrerit, mi sit amet consequat adipiscing, turpis lacus porttitor orci, nec hendrerit felis est semper justo. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos hymenaeos. Duis luctus facilisis quam. Integer eu felis. Praesent purus nunc, semper ut, egestas et, egestas at, metus. Vestibulum orci neque, pharetra a, tristique ac, tempor at, urna. Mauris vestibulum tellus nec mauris. Aenean non sem id augue sodales mollis. Curabitur a augue. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Proin accumsan."Vestibulum facilisis interdum lorem ?" Suspendisse hendrerit eros et nunc. Aenean bibendum porttitor sapien. Morbi arcu libero, porttitor eu, sodales sit amet, sollicitudin eu, ligula. Aliquam erat volutpat. Maecenas fringilla fringilla sem. Nulla egestas, diam vel sollicitudin tristique, nibh purus tincidunt neque, ac dictum elit tellus ac mi. Nulla vel tellus sed risus suscipit iaculis. Phasellus vel velit vel neque sodales euismod. Integer elit diam, tristique sit amet, pretium in, venenatis at, wisi. Nam hendrerit velit ac leo. Fusce vel wisi non lacus eleifend molestie. Quisque bibendum lacus et wisi. "Pellentesque nec libero a mauris euismod lobortis." In id nisl et nisl dignissim congue. Nam sodales pede ut risus. Sed et magna. Curabitur nonummy commodo nulla. Praesent dui eros, vestibulum in, facilisis in, ornare id, nunc. Fusce dignissim nulla nec arcu. Curabitur ac pede. Donec orci. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Donec cursus consequat sapien. Aenean feugiat placerat diam. Nam malesuada arcu et elit. Cras vitae pede vel eros sollicitudin mattis. Suspendisse convallis. Phasellus fringilla. Sed vel tortor. Fusce rutrum wisi sit amet justo. Praesent purus. Donec pellentesque, quam a tempor placerat, metus quam tempor ipsum, vel cursus dolor turpis eu dolor. Vestibulum malesuada. Praesent in ligula non quam vestibulum pretium. Nullam posuere rutrum purus. Aenean rutrum velit quis justo. Mauris at eros. Morbi dolor. Vestibulum congue euismod ligula. Etiam dolor. Vestibulum viverra. Curabitur ultrices, metus eu tempor tincidunt, purus erat dictum mi, non eleifend sem dolor eu eros. Aliquam hendrerit, mi sit amet consequat adipiscing, turpis lacus porttitor orci, nec hendrerit felis est semper justo.
lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 9
Date d'inscription : 27/04/2016

***
Relation avec les dragons: Draggelin
Orientation sexuelle: Bisexuel
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Re: Fiches de RP   Mar 25 Juil - 16:29



feat. NOM PARTENAIRE RP


TITRE DU RP QUE VOUS POUVEZ METTRE SUR DEUX LIGNES

P'TITE PHRASE, CITATION, ACCROCHE


TEXTE CITATION RÉSUMÉ
TEXTE CITATION RÉSUMÉ
TEXTE CITATION RÉSUMÉ
TEXTE CITATION RÉSUMÉ





« DIALOGUE, AUTRE »

TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP

TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP TEXTE RP

© Code de Anéa pour N-U


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fiches de RP   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiches de RP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de test de 3Vinfection :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-